Aller au contenu principal

Ecriture collaborative synchrone… repenser la production d’écrit.

Et si écrire ne se résumait plus à l’épreuve glaçante et stigmatisante de la page blanche. A l’exercice individuel par excellence. Si le regard de l’autre se prêtait à soutenir. Si l’enseignant pouvait venir aider au cours même de l’élaboration de l’écrit et non en fin de parcours en rouge sur la copie. Si les regards croisés permettaient un renforcement de l’exercice de métacognition.. si rare sur de la production d’écrit.

Bref… si collectivement l’écrit se constituait au fil des lignes et de la pensée partagée collectivement.

Un outil …Etherpad… et déjà quelques recherches concluantes sur le sujet.

A consommer sans modération surtout pour redonner aux élèves le goût et l’envie de coucher sur papier numérique les prises de conscience de son monde intérieur.

Lire la Suite

Kindness, Connection, Empathy

Rita Pierson, a teacher for 40 years, once heard a colleague say, « They don’t pay me to like the kids. » Her response: « Kids don’t learn from people they don’t like.' » A rousing call to educators to believe in their students and actually connect with them on a real, human, personal level.

Rita Pierson: Every kid needs a champion

FILMED MAY 2013 • POSTED MAY 2013 • TED Talks Education

http://ted.com/talks/view/id/1728

 

Et si on leur laisser du temps … pour apprendre ce qu’ils veulent !

Dédier 20% du temps scolaire à des apprentissages autonomes et volontaires. Donner le temps, les structures et l’encadrement aux élèves pour se plonger complètement dans ce qui les anime.

C’est une suggestion dans l’air du temps. Et qui au final ne paraît pas si folle.

C’est une idée simplette mais au combien porteuse. Elle laisse la place à chacun d’exister en milieu scolaire par et dans ce qu’il est.

Peut-être sûrement une réponse au décrochage. La possibilité aussi pour les enseignants de mieux connaître le élèves avec qui ils cheminent et aider à faire avancer les pratiques en laissant une réelle place au dialogue entre tous.

Dans le triptyque, perso j’en conviens, des apprentissages (1- Lien 2- Investigations 3- Restitution ) une balance plus équitable est ainsi redonnée aux liens et à la restitution pour un encrage mieux assis des connaissances.

De quoi prolonger la réflexion:

http://educationismylife.com/designing-20-time-in-education/

Auteur: AJ Juliani

Un nouveau rôle pour les avatars: l’apprentissage des langues

La plupart des experts s’accordent à dire que la meilleure façon d’apprendre une langue est de se plonger dedans. C’est l’immersion !!!!! . Maintenant, avec une technologie plus sophistiquée, et l’arrivée en masse  des nouvelles technologies, une autre théorie sur l’apprentissage de la langue est testé: l’utilisation des avatars pour s’exercer à parler.

Etre un autre pour apprendre une langue pourrait faciliter la tâche et aider à vaincre en moins de temps qu’il ne faut pour le dire les problème d’accents, d’intonation, et de renoncement de culture…

Why not ?  On attend les résultats avec « impassiquiétude »

Lire la Suite

Fonctionnement du cerveau pour assimiler une nouvelle langue

« Apprendre sa propre langue est déjà un défi cérébral en soi. Alors, qu’en est-il quand il faut maîtriser une autre langue que la sienne ? Et pourquoi est-il si difficile d’apprendre une langue appartenant à une autre famille que la sienne, alors que nous manipulons finalement assez bien d’autres codes complexes comme les mathématiques par exemple ? »

Auteur: Alexandre Roberge

Lire la Suite

L’eau sans « o »… un défi de twittérature. Une autre entrée dans l’écrit

Brigitte Leonard, propose via son blog un joli défit d’écriture à toutes les classes et élèves intéressés sans distinction d’âge. Du 22 avril au 17 mai

Le défi est simple, il s’agit de créer des lipogrammes sur le thème de l’eau et beauté de l’exercice ne contenant pas la lettre O.

Ces contraintes d’écriture vont permettre de pousser la recherche lexicale et de fixer les apprentissages orthographiques.

La rencontre avec les écrits d’autres classes, élèves, … poussera sans aucun doute à la réécriture et à l’approfondissement.

Pour aller jeter un oeil: #eausanso

Les règles du jeu:

Et ici toutes les autres informations et contact:

http://brigitteprof.brigitteleonard.com/2013/04/22/leau-sans-o-un-nouveau-defi-de-twitterature/#comment-181

ADHD As A Difference In Cognition, Not A Disorder

Repenser le déficits d’attention.

Stephen Tonti, diagnostiqué élève hyperactif dès la classe de CP amène son auditoire lors de cette présentation à se questionner légitimement sur le fait de savoir qui de la société ou de l’individu doit se conformer à l’autre.

Il remet en question les normes établies d’attention en milieu scolaire et soulève le problème des médications de complaisance.

%d blogueurs aiment cette page :